Elena GARCIA-KRAFES

Psychologue Clinicienne spécialisée en Neuropsychologie et en Thérapies Comportementales et Cognitives

 

 Prendre RDV

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Activité libérale depuis avril 2019

 

Centre Thérapeutique de Jour, Pôle Psychiatrie Adulte, Hôpitaux Civils de Colmar

depuis le 1er février 2009, toujours en exercice

 

Hôpital de Jour Gériatrique, Hôpital Civil de Guebwiller

avril 2008 – mars 2009

 

Service de Neurologie, Hôpitaux Civils de Colmar

avril – octobre 2008

 

Chargée de recherche au Laboratoire UREN. Projet  SU-VI-MAX.2. Centre de Recherche en Nutrition Humaine – Ile – de – France. UMR U557 Inserm/U1125 Inra/Cnam/Paris 13. SMBH – Univ. Paris 13

février – mai 2008

 

Assistante de Recherche au sein du Département de Neurosciences de la Faculté de Psychologie de l’Université Catholique du Chili. Santiago de Chile

mai – octobre 2005

 

Stage libre en Psychologie Clinique. Clinique Fondation VECA/APICSA. Grenade (Espagne)
2002-2003

 

LANGUES

 Français et Espagnol : langues maternelles (bilingue)

 

Diplômes universitaires

Master 2 Professionnel de Neuropsychologie Cognitive et Clinique

Université L. Pasteur, Strasbourg. 2006-07

 

Master 2 Professionnel de Psychologie

Université de Grenade, Espagne. 1999-2004

 

Diplôme Universitaire sur les maladies rares associées à un handicap psychique

Université de Grenade. 2004

 

Diplôme Universitaire Médecine, Méditation, Neurosciences.
Univ. Strasbourg. 2016-17

Le psychologue spécialisé en neuropsychologie

La neuropsychologie clinique, une spécialité de la psychologie, fournit une compréhension scientifique des relations qu’entretiennent le cerveau et les fonctions cognitives. Le clinicien spécialisé en neuropsychologie travaille donc avec des personnes de tout âge qui éprouvent des problèmes neurologiques incluant les pathologies neurodeveloppementales (dyslexie, dyspraxie, etc.), les traumatismes crâniens, les lésions cérébro-vasculaires, les troubles toxiques et métaboliques, les tumeurs cérébrales, tout le champ des pathologies neurodégénératives ainsi que certains troubles psychiatriques. La pratique nécessite donc des compétences cliniques, de vastes connaissances dans le champ des pathologies mentales, mais aussi un niveau non négligeable dans le domaine des neurosciences et de la neurologie. 

Pour savoir plus sur la profession du psychologue spécialisé en neuropsychologie, vous pouvez consulter le site de l’Organisation Française des Psychologues spécialisés en neuropsychologie : http://ofpn.fr/le-psychologue-specialise-en-neuropsychologie/

(Source : http://ofpn.fr)

L’évaluation neuropsychologique

Une consultation chez le neuropsychologue est destinée aux personnes qui éprouvent le sentiment d’être en difficulté face à leurs activités quotidiennes. La demande peut émaner de la personne elle-même ou de sa famille lorsqu’ils notent des changements de comportement ou des difficultés intellectuelles (mémoire, attention, langage etc.). 
 

Quel est le rôle de l’évaluation neuropsychologique ?

Aide au diagnostic : à l’aide d’outils psychométriques et de l’entretien clinique, le psychologue-neuropsychologue va évaluer les difficultés du patient mais aussi apprécier ses points forts. Ceci permet d’établir une ou plusieurs hypothèses diagnostiques susceptibles d’expliquer les troubles, hypothèses qui seront discutées par la suite au regard des autres examens effectués en collaboration avec le médecin traitant, neurologue ou gériatre.

Évaluation du retentissement : lorsque le diagnostic est connu (comme dans la sclérose en plaques par exemple), il reste important d’évaluer l’impact de la pathologie sur le fonctionnement intellectuel, comportemental, affectif et social du patient afin d’adapter les différentes actions envisageables (médicamenteuses, psychologiques, sociales, etc.).

Prise en charge : une fois les difficultés mises à jour, le psychologue-neuropsychologue peut mettre en place des séances de stimulation et/ou de réhabilitation qui ont pour but de restaurer, d’améliorer ou de maintenir au mieux l’autonomie du patient. Il peut également intervenir afin d’aider le patient et son entourage à appréhender les troubles au quotidien. Des conseils peuvent être formulés pour orienter le patient sur le plan social, affectif et professionnel ou vers des structures spécifiques ou des associations.

 

Pour plus d’informations sur la consultation chez le neuropsychologue, vous pouvez consulter le site internet de l’Organisation Française des Psychologues spécialisés en neuropsychologie : http://ofpn.fr/la-consultation-memoire/

 

(Source : http://ofpn.fr)